Nouvelle Scène

COHEN S’EXPLIQUE AVEC LE CANDIDE DE VOLTAIRE

Elevé dans un château, Candide mène une vie paisible auprès de la famille d’un baron, jusqu’à ce que son amour pour Cunégonde, la fille du baron, soit découvert. Il est alors chassé et c’est le départ d’aventures plus rocambolesques les unes que les autres, qui l’amèneront à rouler sa bosse dans de nombreux pays et à expérimenter toutes les facettes du genre humain. Ce sera pour lui l’occasion de vérifier la justesse de la sentence du Dr Pangloss, précepteur de Cunégonde : « Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possible. »

LES RUSES DE VOTAIRE
Ce conte de Voltaire n’a cessé d’être lu à travers les siècles. Il traite dans la plus grande fantaisie apparente de tous les thèmes touchant l’être humain : de la liberté à la tyrannie, en passant par la guerre, l’esclavage, l’intolérance et autres charmants comportements sociaux, mais aussi de l’amour à la haine, en passant par l’égoïsme, la rapacité, la bêtise, le fanatisme ! Voltaire s’interroge sur le bien-fondé de l’acceptation de la misère humaine et préfère revendiquer le droit au bonheur sur terre plutôt qu’au bonheur après la mort prôné par la religion. Mais au lieu de publier des diatribes incendiaires qui lui auraient valu le veto de la censure, Voltaire s’est amusé à inventer, avec habileté et un humour brillant, une folle histoire que ses contemporains pouvaient prendre pour un roman comique sans conséquence, alors qu’en réalité il s’agit d’une satire féroce dans laquelle les divers personnages symbolisent les comportements humains et les aléas de l’existence.

DE LA VIRTUOSITE…
En s’« attaquant » à Candide, Philippe Cohen ne s’arrête pas au seul récit :  tout en racontant les péripéties ahurissantes d’un jeune paumé bienveillant aux prises avec les heurs et malheurs de l’humanité, il restitue Voltaire, ses textes, son époque, son esprit. Il « est » Voltaire, à tous les âges, ironique, irrespectueux, provocateur. Mais il est aussi Pangloss, Cunégonde, Cacambo et les innombrables autres personnages de ces aventures. Et il transposera aussi Voltaire à notre époque pour voir son impact à travers les siècles et en débattre d’un point de vue moderne – car, souligne le journal Libération, « Cet acteur à tout faire a un don du caméléonage bien sympathique. »

LA VERSION COHEN DE CANDIDE…
… est impressionnante de richesse et d’intelligence : la transmission
de l’œuvre est bien là, mais elle est entremêlée de digressions, de commentaires, voire de correspondances avec notre temps. Il donne la parole non seulement à Voltaire mais également à ses contemporains – et à nos contemporains ! Son spectacle est foisonnant de références, d’évocations, mais aussi d’images qui illustrent sérieusement son propos ou le détournent avec humour à travers des gravures d’époques, des photos actuelles et des animations suggestives. Sans oublier l’univers musical qui oscille entre le XVIIIe siècle et des styles très « in » !

UNE MISSION D’UTILITE PUBLIQUE !
Il y a bientôt 25 ans qu’a été créée la Compagnie Confiture – « la compagnie qui étale la culture » – pour le plaisir de spectateurs de tous âges, y compris celui des élèves qui réalisent grâce à lui que les œuvres classiques ou les sujets sérieux peuvent être cool !  C’est ainsi que Corneille avec son Cid improvisé a investi pendant des années un nombre impressionnant de théâtres en Suisse et à l’étranger, et que Molière, Racine, Shakespeare, Goldoni, Vivaldi, Feydeau ont été traités avec le même sérieux débordant de fantaisie !  Ce qui n’empêche pas la Compagnie de jouer aussi des auteurs sans les détourner et d’utiliser son humour pour traiter des thèmes très contemporains. Elle utilise le rire à la fois comme arme de destruction de l’ignorance et comme outil de promotion du divertissement !

Voltaire, par la voix de Philippe Cohen, génie du mime et du bon mot, parle toujours d’aujourd’hui. Parce que vous l’avez lu trop jeune, et que vous êtes sans doute passé à côté de pas mal de choses, venez donc vous rafraîchir la mémoire ! TEMPS LIBRE

Conteur désopilant et mime doué (LA TRIBUNE DE GENEVE), Philippe Cohen joue tout, il ne manque ni de talent ni d‘imagination. (LE MONDE)

AVEC Philippe Cohen
MISE EN SCENE, SCENOGRAHIE, VIDEO Gaspard Boesch
MUSIQUE Manuel Cohen

Durée 1h30

Production Théâtre Confiture, Genève

Aufführungstermine